Charles le Gros-Eudes-Charles III le Simple

Recherche Roi de France
Champ de recherche ci-dessus - Search field above

Les Rois de France     LesReines de France



              Lexique

Charles le Gros (839-888)

Dates de règne: 884-887

Épouse: Richarde (845-900)

Le troisième fils de Louis le Germanique s'empare de la couronne au détriment de Charles le Simple (fils posthume de Louis II le Bègue). Eudes, le comte de Paris, est assiégé par les Normands à Paris, et Charles décide de lui porter assistance. Toutefois, il préfère ne pas lutter, et choisit de payer un lourd tribut en permettant aux envahisseurs de piller la Bourgogne. Ce comportement achève de le déconsidérer aux yeux de tous. La diète de Tribur le dépose pour incompétence en 887. Il se retire au monastère de la Reichenau en Souabe, où il meurt dans le plus grand dénuement quelques mois plus tard.

Eudes (860-898)

Dates de règne: 888-898

Épouse: Théodrade (868-903)

Ce n'est pas un Carolingien mais un Robertien*, ancêtre des Capétiens. Fin négociateur, il s'illustre dans la lutte contre les Normands. Il ne réussit pas à les chasser, mais son prestige est grand: il est couronné roi après la déposition de Charles le Gros en 888 par la diète de Tribur.

Les Carolingiens sont opposés au changement de dynastie: Charles le Simple est à son tour couronné à Reims en 893. Eudes finit par lui céder une partie de son royaume en le reconnaissant héritier du trône. À sa mort, la couronne retourne aux Carolingiens. Les Capétiens devront encore attendre près d'un siècle avant de s'établir durablement sur le trône de France.

Charles III le Simple (879-929)

Dates de règne: 898-922

Épouse: Frédérune (vers 887-917), Odgive (vers 903-après 951)

Surnommé le Simple, ce qui signifiait le Sincère, le Naturel, le fils posthume de Louis II le Bègue et d'Adélaïde est sacré par l'archevêque* Foulques en 893. D'as­cendance carolingienne, il doit cepen­dant partager le pouvoir avec Eudes (le comte de Paris devenu roi de France) pendant quelques années (896-898), puis il règne seul. Il traite habilement avec Rollon, le chef des Normands, et leur permet de s'installer dans la vallée de la Seine, par le traité de Saint-Clair­sur-Epte. Signé en 911, il met fin aux attaques normandes, et Rollon finit par se convertir au christianisme. Le chef « barbare» prouve par ce geste son ambition de réconcilier son peuple avec l'Église et de s'établir durablement sur le sol de France en fondant la Normandie.

Sa première épouse, Frédérune, étant morte à trente ans, Charles III parvient à épouser Odgive, la fille du roi Édouard 1er d'Angleterre. De plus, libéré de la menace normande, Charles s'étend vers l'est et conquiert la Lorraine. Mais ces réussites ne le mettent pas à l'abri des ambitions des grands féodaux*, ni surtout du duc Robert, le frère d'Eudes. Robert a été couronné à Reims en 922, et Charles III le combat pour imposer son pou­voir. Il tue Robert, mais est vaincu par le fils de ce dernier, Hugues le Grand. Tandis que les partisans de Robert couronnent son beau-fils Raoul, Charles tombe dans un piège. Il est enfermé en 923 au château de Péronne où il meurt en 929. Sa femme Odgive quitte le pays et se réfugie en Angleterre avec son fils Louis, le futur Louis IV.


compteur

tumblr visit counter

View My Stats