Les Rois de France - Louis XVIII

Recherche Roi de France
Champ de recherche ci-dessus - Search field above

Les Rois de France     Les Reines de France



"Les Rois de France" "Lexique" "Cartes"  Translation
"Accueil"  Clips vidéos  Top   Tout le site est ici  Top  

Louis XVIII (1755-1824)

Dates de règne: 1814-1815 et

1815-1824

Épouse: Louise de Savoie (1753-1810)

Troisième petit-fils de Louis XV, Louis Stanislas comte de Provence
s'estime - à raison - plus doué que son frère aîné et cultive l'art du complot. Paradoxalement, c'est la Révolution, qu'il combat sans répit, qui lui offre un destin royal. À la mort de Louis XVII, le comte de Provence devient pour les royalistes le nouveau roi Louis XVIII. Mais dans les faits, Louis Stanislas n'est qu'un prince en exil. Contrairement à son frère qui se fait arrêter à Varennes, il réussit à fuir. Mais à mesure que la République se consolide et que se profile l'ombre de Napoléon, la présence de Louis devient embarrassante, même pour ses anciens alliés. Son exil se transforme en longue errance, et il lui faut gagner à sa cause les souverains européens mais aussi s'imposer comme le chef des émigrés*. L'entreprise n'est pas aisée, d'autant plus que nombre de faux Louis XVII tentent de faire entendre leur voix.

En 1814, la chute de Napoléon le ramène sur le trône. Les grandes puissances restent méfiantes envers les Bourbons mais, dans l'incertitude, elles préfèrent jouer la carte de la légitimité. De son côté, le peuple de France qui ne compte plus ses morts est en grande partie soulagé de voir arriver la fin de l'aventure guerrière napoléonienne. Morte en 1810, Louise de Savoie ne sera jamais reine de France. Louis XVIII a conscience qu'un retour en arrière pur et simple est impossible. Il octroie une Charte* qui préfigure un régime constitutionnel* mais il se heurte aux conservateurs, les ultraroyalistes qui ne veulent pas entendre parler de parlementarisme. Même s'il est bref (1814-1815), le premier règne du monarque porte déjà les germes de ce qui causera l'échec de la Restauration*.

Entre-temps, Napoléon a fui l'île d'Elbe et a repris possession de son trône. Durant les Cent Jours*, les partisans de Louis XVIII qui s'est réfugié à Gand, se rapprochent davantage des alliés. Son retour « dans les malles de l'étranger» - il a été porté sur le trône par les ennemis de la France - en 1815 n'est guère glorieux, mais très vite Louis XVIII fait montre de sagesse et d'habileté politique. Il confirme la Charte et œuvre à la réconciliation nationale.

Paradoxalement, c'est de son propre camp que viennent les coups les plus redoutables. Les ultras* le harcèlent et, en 1816, dans la « Chambre Introuvable* », ils se livrent à une véritable chasse aux sorcières. Les libéraux leur succèdent et pratiquent une politique d'ouverture qui passe notamment par la libéralisation de la presse.

Le prestige de la France s'affirme hors des frontières et les puissances étrangères confient à la dynastie le soin de rétablir sur leur trône les Bourbons d'Espagne chassés du pouvoir par le colonel Riego. La victorieuse expédition d'Espagne s'affirme comme l'apogée du règne. Louis XVIII est un vieil homme malade. Son intelligence supérieure et son cynisme politique auraient pu faire merveille en ces temps troublés si sa santé avait été meilleure. Mais l'assassinat du duc de Berry en 1820 provoque une montée en puissance des ultras contre lesquels le vieux roi ne peut plus lutter. Il décède à Paris en 1824 tandis que la gangrène lui dévore les jambes. Il sera le dernier roi de France à mourir sur le trône.

Top   ICI  Top


compteur

tumblr visit counter

View My Stats